Même si les anciens témoignent de notre affiliation (parents,

grands-parents), le vieillissement, universel, inéluctable reste

une étape douloureuse pour chacun d’entre-nous. La maison

de retraite est l’alternative à ce que l’on ne peut plus assumer seul.

 

Maud, jeune psychologue de vingt-huit ans y lutte contre « le mauvais vieillissement. » Au pavillon Adèle, elle anime durant les fêtes de fin d’année un petit groupe de paroles.

Le réveil des souvenirs, voyage intime dans le temps, exprime de façon singulière le parcours de femmes nées avec la première guerre mondiale. Au-delà de la gymnastique mémorielle, Maud entretient

avec humour et tendresse notre envie d’exister jusqu’au bout.

PHOTOS Gam studio

Participez à son autopromotion

Si vous aimez ce film

par le bouche à oreilles, faites connaître son adresse Internet autour de vous,

contactez-nous pour organiser sa projection dans votre commune ou faire un don (d'un euro symbolique et plus) pour son édition DVD.

 

Maud, Yann, Niels et Hugues

MOTS pour MAUX, le DOC

To change your logo go to the 'Page Master' under the 'Design' menu

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player